Décoration intérieure

Choisir son sol au naturel : 5 idées

Elément primordial de votre décoration intérieure, le sol est déterminant pour l’esthétique et le confort de l’habitation. Le sol est également une paroi de votre logement à part entière qui contribue au confort thermique de votre habitation. On fait le point sur les différentes options possibles et les critères à prendre pour bien choisir son sol au naturel.

Quels critères prendre en compte pour choisir son sol au naturel?

Vous pouvez commencer par vous poser les questions suivantes :

  • Quel est l’usage de la pièce? …pièce passante, pièce humide…
  • Quel est le rendu esthétique souhaité? … couleur, matière…
  • Quelle est l’influence sur le confort? … sensation de chaud, de froid, toucher …

Pour aller plus loin dans la réflexion et aider au choix, il est intéressant d’avoir une réflexion thermique globale de votre habitation en y incluant le sol. Par exemple, un sol en pierre apportera de l’inertie dans une pièce orientée au sud. Dans une pièce orientée à l’est ou à l’ouest, le bois sera un choix intéressant.

Choisir son sol au naturel : 5 idées pour votre intérieur

#1 Le bois massif

Le parquet en bois massif est un revêtement de sol naturel traditionnel et intemporel. Il trouvera sa place dans un intérieur contemporain comme classique. Il présente beaucoup d’atouts : chaleur, confort, esthétisme, douceur, longévité…

L’écobilan d’un parquet massif est forcément positif : sans parler du côté renouvelable de la matière première, 1 mètre cube de bois absorbe 1 tonne de CO2. De plus il est possible de trouver facilement du bois local générant peu de transport.

choisir son sol au naturel bois_massif

Vous pouvez poser un parquet massif dans toutes les pièces de la maison, il suffira de choisir l’essence la mieux adaptée. On choisira un bois dur pour les pièces de vie comme le salon ou la cuisine, et des bois plus tendres pour les pièces moins fréquentées. Le robinier (faux acacia) posé avec des joints pont de bateau sera un excellent choix pour une salle de bain.

La pose clouée sur lambourdes est la plus écologique, mais une pose collée ou flottante peut aussi être envisagée. Le choix de finitions est large : huile, cire, vernis…

Le bambou est un cas particulier de par son origine éloignée et le transport nécessaire pour l’acheminer jusqu’au domicile. Cependant sa pousse très rapide, sa présence presque illimitée, sa résistance extrême et son insensibilité à l’humidité tempèrent la dépense d’énergie liée au transport. Il peut constituer une alternative intéressante.

#2 Le linoleum naturel

Le linoleum, dans sa version naturelle, est constitué uniquement d’une toile de jute imprégnée d’un mélange d’huile de lin, de poudres de bois, de liège et de calcaire et de pigments. Sa composition le rend totalement écologique et recyclable. Il est commercialisé sous forme de lés, de dalles à coller ou de dalles rainurées à clipser. Celles-ci se mettent en oeuvre facilement sans colle ni temps de séchage.

choisir son sol au naturel linoleum

Le linoléum naturel est facile d’entretien. Il possède naturellement des qualités bactéricides, antiseptiques et anti-allergènes. Il est disponible dans une large gamme de couleurs. De ce fait il trouve sa place dans les intérieurs contemporains ou plus traditionnels.

#3 Sols en fibres végétales

Sisal et jonc de mer ont pour points communs leur origine naturelle et exotique et leur rendu esthétique. Le transport est important, mais la fabrication est beaucoup moins polluante que celle d’un revêtement synthétique et l’élimination des déchets n’est pas problématique.

Issu des feuilles de l’agave, le sisal est constitué de fibres longues et possède une capacité à réguler l’humidité ambiante. Cependant il ne doit pas être mouillé, ce qui rend son entretien plus difficile. Il est résistant et doux au contact, et donc bien adapté aux chambres.

Le jonc de mer est extrait d’une algue qui pousse dans les rizières inondées. Les revêtements obtenus sont donc imperméables à l’eau, mais également peu sensible aux tâches. Le jonc de mer a besoin d’être humidifié régulièrement pour ne pas devenir cassant. Il est très résistant et compatible avec les pièces donnant directement sur l’extérieur.

choisir son sol au naturel jonc_mer_sisal

Attention car différents facteurs peuvent nuancer le côté écologique de ces revêtements. Par exemple on s’interrogera sur la matière qui constitue le dossier (ce qui forme l’envers du revêtement), le traitement subi par les fibres lors de la fabrication ou les conditions de fabrication… Il n’existe pas de labels concernant les revêtements en fibre végétale, il faudra donc se fier aux informations données par le fabricant ou par votre revendeur.

#4 Les carreaux de terre cuite

La terre cuite est un revêtement sain d’origine naturelle. Cependant la quantité d’énergie nécessaire à la cuisson alourdit son empreinte écologique. Il faut également faire en sorte de mettre en oeuvre et de traiter les carreaux avec des produits écologiques.

choisir son sol au naturel terre_cuite

Les carreaux de terre cuite peuvent être naturels, mais aussi émaillés ou vernissés. La diversité de teintes possibles est liée à la composition de la terre elle même et au type de cuisson.

La terre cuite est poreuse. Elle doit être nourrie pour éviter les tâches de gras, avec de l’huile dure par exemple. Après séchage il est possible de la cirer.

#5 Le béton d’argile

Le béton d’argile est un matériau chaud au contact qui contribue au confort thermique. Il permet d’apporter de l’inertie thermique dans l’habitat en amplifiant le déphasage thermique. De plus il joue un rôle de climatiseur naturel : la terre d’argile contenue dans le béton absorbe l’humidité ambiante. La vapeur retenue dans la masse d’argile s’évapore ensuite quand l’atmosphère est plus sèche.

Le béton d’argile contribue au confort acoustique car il absorbe les sons et ne résonne pas. De plus il est peu sujet aux bruits d’impacts. Il absorbe également les odeurs et les COV (composés organiques volatils).

Le sol en béton d’argile peut être posé en une ou plusieurs passes de 5 à 10cm chacune.  Il peut rester naturel avec 3 couches d’huile dure en finition.

béton_argile

Espérons que cet article vous sera utile pour choisir votre sol au naturel!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *